L’équipe Alfa Romeo F1 présentera un plancher révisé à Imola


L’équipe occupe actuellement la sixième place du championnat du monde des constructeurs de F1, avec Valtteri Bottas ayant obtenu un sixième et un huitième à ses trois départs avec l’équipe, et recrue Zhou Guanyu contribuer avec une 10e place.

Le directeur de l’équipe, Fred Vasseur, a reconnu que Alfa Romeo doit suivre la course au développement s’il veut mener le combat contre ses rivaux au cours de la saison.

“Je suis parfaitement satisfait des résultats des trois premières épreuves”, a déclaré Vasseur à Motorsport.com à propos des performances de l’équipe en ce début de saison.

“Je sais aussi que maintenant le développement commence à Imola et Barcelone, et nous devons donc être là au bon moment.

«Nous avons des mises à jour dans le tuyau, comme tout le monde, mais elles doivent travailler, et elles doivent fonctionner comme prévu.

“Nous aurons une nouvelle partie au sol pour Imola – ce ne sera que le sol cette semaine. Jusqu’à présent, ça a l’air OK.

Valtteri Bottas, Alfa Roméo C42

Valtteri Bottas, Alfa Roméo C42

Photo par : Alfa Romeo

Partenaire moteur d’Alfa Ferrari a hésité à introduire des mises à jour en 2022, et le chef d’équipe Mattia Binotto a déclaré que le plan n’était pas d’apporter de nouvelles pièces à Imola car le format du week-end de sprint signifiait qu’il y aurait un temps limité pour les essayer.

Cependant, Vasseur affirme que la stratégie d’Alfa consiste à introduire des mises à jour dès que possible plutôt que de trop s’inquiéter des subtilités d’un lieu particulier.

“Si vous attendez comme ça, après Imola, c’est Miami, ce qui est assez délicat. Ensuite, vous avez Barcelone, ce qui est bien, mais ensuite c’est Monaco, c’est Bakou, c’est Montréal.

« Vous avez peut-être deux approches différentes entre les équipes. Est-il plus facile d’apporter un gros paquet tous les quatre événements, ou d’essayer d’introduire un composant à chaque événement ?

“Nous avons fait comme ça il y a trois ans, parce qu’il y a deux ans, et l’année dernière, nous n’avons pas développé la voiture.

“Et je pense que cela a été très réussi pour nous, et nous aurons la même approche. Nous essaierons d’apporter des mises à jour, pas à chaque course, mais presque.

“Et nous aurons le premier à Imola, un autre à Barcelone, et nous essaierons de continuer à pousser et à nous développer aussi longtemps que nous le pourrons.”

Vasseur a reconnu que le format de sprint rendait plus difficile l’introduction de changements dans la voiture, mais il a insisté sur le fait que l’équipe pouvait faire face.

“Bien sûr, ce n’est pas facile quand c’est au début de la saison, et nous sommes toujours en train d’introduire des mises à jour, etc. Mais je pense que c’est la même chose pour tout le monde.

“C’est entre les mains de l’équipe de décider si elle veut avoir une mise à jour ou non. C’est aux pilotes d’être prêts à faire du bon travail en essais libres. On connaît la règle aujourd’hui, et pour moi ce n’est pas un drame. Vous avez des tonnes de championnats partout dans le monde avec une heure d’entraînement libre, voire moins.

“Mais en fin de compte, c’est toujours le meilleur pilote qui remporte le championnat.”

A lire aussi :



Source link

Leave a Comment